CHICAGO – La consommation d’une seule boisson énergisante a été associée à une altération grave et significative de la fonction endothéliale de jeunes adultes en bonne santé, selon les conclusions d’une nouvelle étude.

 

“Notre étude fournit une preuve supplémentaire des effets néfastes potentiels des boissons énergisantes”, a déclaré Dr John Higgins cardiologue dans la McGovern Medical School UTHealth à Houston, Texas.

 

“Nous avons constaté une réduction d’environ 50% de la capacité de dilatation des artères”, a révelé Dr Higgins. “Nos sujets ne faisaient aucune activité physique, mais de nombreuses personnes consomment des boissons énergisantes avant et pendant l’exercice, et il est essentiel que les artères se dilatent correctement pour répondre aux besoins croissants en oxygène du cerveau, du cœur et des muscles.”

 

L’étude comprenait 44 jeunes étudiants en médecine en bonne santé, non fumeurs (âge moyen 24,7 ans; indice de masse corporelle moyen 23,4). La pression artérielle et le pouls des participants ont été vérifiés et un électrocardiogramme a été réalisé.

 

Les participants ont ensuite subi un test de base de la fonction endothéliale et ensuite ils ont  bu une boisson énergisante et les mesures ont été répétées 90 minutes plus tard.

 

Les résultats ont montré grâce à la mesure de la vasodilatation médiée par le flux (flow-mediated dilatation ou FMD) que la consommation de boisson énergisante entraînait une réduction de la réponse de 5,1% au départ à 2,8% 90 minutes après la consommation de la boisson énergisante.

 

La fréquence cardiaque et la pression artérielle ont également augmenté. Le pouls augmentait en moyenne de 12 battements par minute et la pression artérielle de 12 à 14 mmHg après 5 minutes. À 90 minutes, ces valeurs sont revenues à la normale, bien que la fonction endothéliale soit encore très réduite.

 

“Cela montre que les boissons énergisantes ont un effet direct sur l’endothélium”, a déclaré Dr Higgins.

 

Des études antérieures ont montré des effets indésirables sur la pression artérielle, la fréquence du pouls et la fonction endothéliale, et de nombreuses anecdotes ont été rapportées selon lesquelles ces boissons énergisantes seraient liées à des événements cardiovasculaires et neurologiques graves, y compris un arrêt cardiaque, en particulier chez les jeunes pratiquant une activité physique intense.

 

“Nous avons utilisé la dilatation à médiation programmée, qui est une mesure très sensible de la fonction vasculaire.” Nous nous sommes également concentrés sur une population plus jeune que celle incluse dans la plupart des études précédentes. Nous avons également montré que la fonction endothéliale est sévèrement réduite, même chez ces patients jeunes et en bonne santé après la consommation d’une seul  boisson énergisante “, a-t-il déclaré.

 

“D’autres études également présentées à la réunion de l’AHA montrent que les boissons énergisantes sont associées à une agrégation accrue des plaquettes et à des effets sur le système nerveux”, a-t-il noté.

 

Ces boissons énergisantes contiennent généralement trois ingrédients clés: la caféine, le sucre et un mélange énergétique approprié pouvant comprendre des acides aminés tels que la taurine, des précurseurs du glucose et des vitamines, le tout souvent à des doses très élevées.

 

“Nous pensons que la combinaison de ces ingrédients peut être nocive. Nous ne savons même pas exactement ce que contiennent certains de ces mélanges énergétiques exclusifs, et cela doit changer. Une plus grande transparence est clairement nécessaire”, a déclaré Dr Higgins.