– L’appellation ?
Les noms de « grippe porcine » ou « influenza porcine » ont été utilisées initialement car selon les analyses génétiques, cette souche de virus grippal était composée de gènes apparentés à ceux du virus causant la grippe chez les porcs. Tout comme les êtres humains, les porcs peuvent contracter la grippe. Cependant, nous savons maintenant que le virus grippal H1N1 est composé de gènes issus de différents virus grippaux qui circulent parmi les espèces porcines, aviaires et humaine. Ainsi, il n’y pas de transmission démontrée entre les animaux et l’homme. Cette souche était la cause de grippe la plus commune en 2009, quand elle a causé une pandémie.
Il existe 3 types de grippe saisonnière – A, B et C. Les virus grippaux de type A se subdivisent en sous-types en fonction des différentes sortes et associations de protéines de surface du virus, telles que l’hémagglutinine (H) et la neuraminidase (N). Parmi les nombreux sous-types des virus grippaux A, les sous-types A(H1N1) et A(H3N2) circulent actuellement chez l’homme.

– Qu’est ce que c’est ?
Atteinte virale du système respiratoire causant les symptômes de la grippe saisonnière :
l’apparition brutale d’une fièvre, de toux (généralement sèche),de céphalées, de myalgies et arthralgies, de malaise général, de maux de gorge et d’écoulement nasal. La toux peut être grave et durer jusqu’à 2 semaines et plus.
La plupart des sujets guérissent en une semaine sans avoir besoin de traitement médical. Mais la grippe peut entraîner une maladie grave ou un décès chez les personnes à haut risque. La période d’incubation est d’environ deux jours.

– Les personnes à risques ?
Ce sont les :
– femmes enceintes,
-les enfants de 6 à 59 mois
– les personnes âgées
-Les individus de tout âge présentant certaines affections chroniques, telles que le VIH/sida, l’asthme, ou des cardiopathies ou pneumopathies chroniques,
-Les professionnels de santé.
Chez ces personnes, du fait de leur système immunitaire affaibli ou pas encore incompétent risquent de contracter ce virus qui engendrera des formes graves de la grippe nécessitant l’hospitalisation et pouvant même engager le pronostic vital.
– La Prévention pour ces personnes?
Le moyen le plus efficace de se prémunir de la maladie ou d’une issue grave est la vaccination. Chez les adultes en bonne santé, le vaccin antigrippal peut induire une protection satisfaisante. Parmi les personnes âgées, en revanche, le vaccin antigrippal peut être moins efficace pour prévenir la maladie, mais peut réduire sa gravité et l’incidence des complications et des décès.
La vaccination est particulièrement importante pour les personnes à risque plus élevé de complications graves de la grippe, et pour les personnes qui vivent avec des personnes à haut risque ou s’en occupent.
L’OMS recommande la vaccination annuelle pour (par ordre de priorité):
● les femmes enceintes à n’importe quel stade de leur grossesse;
● les enfants de 6 mois à 5 ans;
● les personnes âgées (≥ 65 ans);
● les personnes souffrant d’affections chroniques;
● les agents de santé.
La vaccination contre la grippe est surtout efficace lorsque les virus vaccinaux correspondent bien aux virus en circulation.

Au Maroc :

Le ministère de la santé au Maroc a affirmé dans un communiqué conjoint avec l’OMS que la situation est sous contrôle et que les traitements disponibles  : « Par ailleurs et, en alignement avec les recommandations de l’OMS, le Ministère de la Santé voudrait rappeler à tous les professionnels de santé, publics et privés, que le traitement de la grippe reste un traitement non spécifique et que le médicament antiviral devra être réservé aux cas d’infections aiguës sévères, pris en charge en hospitalisation dans les 48 heures suivant le début des manifestations cliniques. »
Une vidéo explicative ludique a été mise à disposition par L’OMS.

Source : OMS, Ministère de la santé.