Définition : Oblitération brusque du tronc de l’artère pulmonaire ou de l’une de ses branches.

I- Signes Fonctionnels

-Tachypnée FR>20

-Douleur thoracique

-malaise, lipothymie ou syncope

-hémoptysie

-angoisse

-signes de TVP

II- Interrogatoire :

Recherche de facteur de risque de maladie thromboembolique

-Immobilisation : fracture,plâtre, alitement > 3jours, voyage> 5h .. ;

-Chirurgie : orthopédique ++

-Polytraumatisme

-Contraception orale

-Cancer et/ou hémopathie

-Thrombophilie

-Chimiothérapie

-Grossesse et post-partum

-insuffisance veineuse/ varices

….

III-Examen clinique

Normalité de l’examen pulmonaire : Dyspnée brutale + auscultation pulmonaire normale est une embolie pulmonaire jusqu’à preuve du contraire

– tachycardie > 100

– Fébricule

– Désaturation en oxygène

– Signes de TVP

– Signes d’insuffisance ventriculaire droite aigue (EP massive)

– Signes de gravité : PA basse voire Etat de choc, pouls paradoxal

 

IV- la stratégie diagnostique:

Dépend de la tolérance de l’embolie pulmonaire (EP):

  • EP sévère = en  ETAT DE CHOC hemodynamique:

ETT et ou Angioscanner en extrême urgence pour poser dc et commencer ttt.

Pas de raisonnement incluant le niveau de probabilité et surtt pas de dosage des d-dimères !!!

  • EP non sévère :Evaluation de la Probabilité clinique : faible, intermédiaire et forte

( calcul du score de Genève modifié et score de wells*

 V- TRAITEMENT :

  • Mise en condition :

– Repos strict

– Surveillance : FC, PA, Saturation

– Voie veineuse périphériques, perfusion standard

– Oxygénothérapie adaptée à la saturation

– Antalgiques

  • Anticoagulation :

   à débuter dès EP confirmée  ou avant sa confirmation en cas de probabilité clinique élevée et de risque hémorragique faible)

Si absence d’insuffisance rénale  préférer HBPM ( enoxaparine  0,01 ml/kg 1inj en sc x2/j ou Tinzaparine   175 UI/kg 1 inj/j en sc)

– Héparine non fractionnée HNF à la SAP si insuffisance rénale sévère avec DFG<30ml/min/m² : Bolus 50UI/kg en IVD puis 500UI/kg/j en perfusion IVSE

TCA cible (1,5-2,5 témoin réalisé après 4 à 6h puis quotidien)

EP sévère avec état de choc :

  • Remplissage vasculaire
  • vasopresseurs préférer NORADRENALINE à la DOBUTAMINE
  • HNF bolus 60 UI/kg puis IVSE
  • THROMBOLYSE (fibrinolyse)
  • Si échec à la fibrinolyse : embolectomie chirurgicale ou endovasculaire

 

ARTICLE réalisé par Dr. Badre El boussaadani _Resident en cardiologie _CHU de RABAT