I/ CAT en cas de surdosage asymptomatique :

– Hospitalisation si  (FDR hémorragique : age ATCD hémorragique,comorbidités) ou contexte social difficile

– Si pas d’hospitalisation : informer le patient du risque hemorragique à court terme

– Si saignement même minime   ======>     consultation

– chercher cause de déséquilibre

– INR de contrôle le lendemain

II/ CAT devant hémorragie non grave :

– PEC ambulatoire possible

– idem que surdosage

– Si persistance hémorragie : hospitalisation

III/ CAT DEVANT HÉMORRAGIE GRAVE

1.hémorragie grave : au moins 1 des critères suivants :

– Hémorragie extériorisée non contrôlable

– Instabilité hémodynamique: PAS< 90 mmhg,ou PAM<65mmhg

– Nécessité d’un geste d’Hémostase urgent

– Nécessité de transfusion de culot globulaire (CG)

-localisations menaçant le PC vital : hémorragie intracrânienne, intraoculaire, digestive, hémopéritoine, hématome musculaire profond …

2. CAT :

– hospitalisation +:+

– Traitement du saignement par geste hémostatique chirurgical,endoscopique ou endovasculaire ++

– Viser un INR<1,5

– Arrêt complet des AVK

– Transfusion de CG si besoin

– PPSB humain (facteur II,VII,IX,X)

– et vitamine K (per os ou iv)

– Si absence de pronostic vital majeur lié à l’hemorragie, discuter reprise du ttt anticoagulant par l’héparine.

 

 

ARTICLE réalisé par Badre El boussaadani _Resident en cardiologie _CHU de RABAT