La population des salariés et des titulaires de pensions des secteurs public et privé couverte par l’Assurance-maladie obligatoire (AMO) a atteint 9 millions de bénéficiaires en 2017 contre 8,6 millions en 2016, ce qui représente une évolution de 4,9%. C’est ce qu’indique l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) dans son rapport d’activité 2017. Celle-ci signale que l’AMO-CNSS couvre 66,3% de l’effectif des bénéficiaires des deux régimes et 67,8% de celui des cotisants qui a enregistré une augmentation de 6,5% pour atteindre 3,8 millions de personnes. Le document précise par ailleurs que les cotisations au titre des deux régimes se sont élevées à 11,4 milliards DH (dont 57,1% au titre du régime AMO-CNSS).

Les cotisations ont enregistré une croissance annuelle moyenne de 7,5% sur les cinq dernières années. Cela dit, l’ACAPS relève que cette évolution reste inférieure à celle enregistrée par les prestations des deux régimes sur la période (12,5%) même si ces dernières sont restées stables par rapport à 2016 avec un montant de 8,3 milliards de dirhams. Les réserves techniques constituées se sont élevées à 3,9 milliards de dirhams contre 3,7 milliards en 2016, soit une augmentation de 4,3%. Les excédents réalisés par le régime AMO-CNSS au titre de l’exercice se sont élevés à 2,9 milliards de dirhams tandis que  le régime AMO-CNOPS a enregistré un déficit de 22,5 millions de dirhams. Le montant des excédents cumulés a ainsi été porté à 32,3 milliards de dirhams (25,3 milliards pour l’AMO-CNSS et 7 milliards pour l’AMO-CNOPS) contre 29,4 milliards en 2016.

Seulement 71.654 étudiants couverts par l’AMO

Pour sa deuxième année d’exercice, le régime AMO des étudiants a enregistré une évolution de l’effectif des assurés de 27% pour atteindre 71.654 étudiants couverts. Parmi ces derniers, 99,6% relèvent d’établissements du secteur public et 56,9% de l’effectif total  sont des  étudiants issus des établissements de formation professionnelle (publics et privés). Ces chiffres montrent bel et bien que l’AMO peine à séduire les étudiants dans la mesure où 280.000 d’entres eux devaient être assurés au démarrage du régime. Pour ce qui est des cotisations, la CNOPS a collecté un montant total de 19,6 millions en 2017, en hausse de 16,3% par rapport à 2016. La Caisse a réglé un montant de 2,9 millions DH de prestations contre 0,5 million en 2016.